Vous êtes ici : Accueil > Activités > Théâtre et lettres > Le prix Fémina des lycéens
Publié : 10 mars

Le prix Fémina des lycéens

Vendredi 25 janvier 2019 s’est achevée l’aventure "Prix Femina des Lycéens" pour les élèves de la classe de 1ère S1 du lycée.

Depuis octobre 2018, les élèves de 1 ère S1 sont engagé.e.s dans un défi lecture : lire les 10 romans de la deuxième sélection Femina. Ces lectures ont donné lieu à des temps d’échange au CDI lors de cafés littéraires.

Le 30 novembre 2018, les élèves ont été accueilli.e.s par notre partenaire : la librairie La Grande Ourse de Dieppe. Les libraires de cette librairie dieppoise ont financé une partie des livres que les élèves ont eus entre les mains.
Lors de cet accueil chaleureux dans ce lieu agréable qu’est La Grande Ourse, les élèves ont rencontré Yves Bichet, romancier auteur de Trois enfants du Tumulte, l’une des oeuvres en lice. Celui-ci leur a parlé avec chaleur et enthousiasme de son roman sur mai 68 et ses conséquences, de son métier d’écrivain, de son parcours. Une riche rencontre qui a donné envie à certains élèves de se confronter à cette oeuvre difficile : une curiosité heureuse !!

Le 5 décembre, 2 élèves de la classe sont allées défendre le trio de la classe lors des délibérations nationales, qui ont eu lieu à la bibliothèque Alexis de Tocqueville de Caen. Après deux heures d’intenses discussions et de vifs débats, les ambassadrices et ambassadeurs ont voté pour Je voudrais que la nuit me prenne d’Isabelle Desesquelles. L’autrice, jointe par téléphone, était vivement émue de cette récompense, et d’autant plus émue que ce prix vient de jeunes lectrices et lecteurs touché.e.s par l’histoire de Clémence, petite fille de 8 ans protagoniste du roman.


Le point d’orgue de cet intense mais stimulant parcours de lecture a été la rencontre avec Isabelle Desesquelles, rencontre qui s’est tenue au lycée Val de Seine de Grand Quevilly. C’est en effet la professeure documentaliste et la professeur de français de ce lycée qui ont créé le prix Femina des Lycéens dont 2018 fut la troisième année de vie. Belle manière de dire "merci" à ces amoureuses des livres que d’organiser en ces lieux la rencontre d’un public lycéen avec l’autrice coup de coeur...

Isabelle Desesquelles s’est montrée captivante lors de cette rencontre, répondant avec précision aux questions des élèves, leur confiant avec émotion et sensibilité des détails personnels de sa vie l’ayant menée sur le chemin de l’écriture et guidant sa plume année après année et ouvrage après ouvrage, évoquant son prochain roman quasiment achevé et les aspects les plus concrets de son travail d’écrivaine. Avec simplicité et émotion, Isabelle Desesquelles a donné envie à tout le public de découvrir le reste de son oeuvre, dont le récit Les âmes et les enfants d’abord sur la misère des sans-domiciles fixes et des migrants. Cette lectrice passionnée a également évoqué les auteurs et les oeuvres qui l’ont accompagnée tout au long de sa vie : Jane Eyre, La Comédie Humaine, Les Misérables, notamment. La rencontre s’est achevée par une séance de dédicace, où la générosité et la gentillesse d’Isabelle Desesquelles ont achevé de conquérir le public.

Ce beau parcours de lecture s’achève... J’espère qu’il en restera quelques traces chez les élèves et que celles-ci, ceux-ci, désormais plus sûr.e.s de leurs goûts et de leurs compétences de lectrices et de lecteurs, continueront à fréquenter assidûment les libraires et à s’ouvrir à la découverte de nouveaux textes.

Comme l’écrit Charles Dantzig dans Pourquoi lire ? (texte étudié en classe) : "Lire ne sert à rien. C’est bien pour cela que c’est une grande chose."

Je remercie vivement la DAAC qui m’a confié ce projet, la direction du lycée Pablo Neruda qui m’a soutenue dans la mise en oeuvre des sorties ainsi que leur financement, les libraires partenaires de la Grande Ourse qui ont échangé avec les élèves et ont offert un jeu de romans, et mes collègues documentaliste M. Bréant et d’histoire géographie Mme Robillard qui ont suivi le projet et la classe avec moi.

Mme Soulignac